• Contact   
  •    +41 22 727 10 30
Slide background

Conseils




10 bonnes raisons de faire du sport 

1. Entretenir le dos et les articulations:

L’inactivité fragilise tendons, ligaments, os et articulations. De plus, lorsqu’on ne fait pas travailler ses muscles, ils s’atrophient.

2. Faire baisser le taux de sucre:

Le diabète se caractérise par un excès de sucre dans le sang et une insuffisance, par le pancréas, de sécrétion d’insuline. L’activité physique, en permettant à la cellule de mieux fonctionner, favorise la pénétration du glucose, diminuant ainsi l’excès de sucre dans le sang et les besoins en insuline. C’est pourquoi tous les sports en général sont recommandés aux personnes diabétiques.

3. Diminuer l’hypertension:

Différents tests ont prouvé qu’un effort en endurance provoque une baisse de la tension artérielle, qui dure 4 à 10 heures après l’effort, suivant la fréquence et le volume de l’entraînement. Le sport dilate en effet les vaisseaux sanguins ; le « tuyau » étant plus large, le flux sanguin est facilité, avec un débit plus important.

4. Réduire le mauvais cholestérol:

Si un effort bref et intense fait surtout appel aux sucres, au cours d’une activité physique de durée moyenne ou longue, l’organisme puise son énergie dans les réserves de graisses. C’est la raison pour laquelle les sports d’endurance font baisser les mauvaises graisses.

5. Favoriser le sommeil:

Le sport est l’un des meilleurs somnifères, et pourtant l’un des plus délaissés. En effet il favorise la production d’endorphines, substances produites par certaines cellules du système nerveux et aux propriétés calmantes et euphorisantes. C’est pourquoi le sport délasse et donne plus d’énergie à la fois, procurant un sentiment de bien-être général, une fatigue physique et une détente psychique qui facilitent le sommeil.

6. Consolider le squelette :

L’os est une matière vivante, en perpétuel renouvellement. Lors d’une activité physique, les muscles tirent sur les os, et cette tension stimule le processus de fabrication de la masse osseuse. Pour prévenir la déminéralisation qui menace après la ménopause, rien de tel qu’une activité physique raisonnable et régulière.

7. Muscler le cœur:

Pendant l’effort, le cœur bat plus fort et plus vite pour transporter l’air des poumons et pomper le sang des muscles." Lorsqu’on manque d’entraînement, cela se traduit par des palpitations et une sensation d’essoufflement. Puis au fil du temps et des entraînements, le cœur trouve son rythme. Ce faisant, il grossit et se développe. Il travaille plus lentement et se fatigue beaucoup moins. Mais attention, l’effort doit être mesuré et progressif. Trop intense, il majore le risque cardiaque chez les sédentaires. Donc pas d’efforts intenses (matchs) sans entraînement.

8. Améliorer la circulation du sang:

Lorsqu’on ne bouge pas, le sang a tendance à stagner dans les jambes. En travaillant, les muscles compriment les veines et chassent le sang vers le cœur. L’exercice physique est donc recommandé pour alléger les jambes lourdes.

9. Accélérer le transit intestinal:

Système digestif mieux irrigué, massage par les mouvements ou simplement le fait de boire beaucoup ? Toujours est-il que les marcheurs ne connaissent pas la constipation, le repas est digéré bien plus rapidement. 

10. Réduire la menace de certains cancers:

Selon une étude de Harvard sur plus de 17000 hommes de 30 à 79 ans, une marche de 30 à 40 minutes cinq fois par semaine réduirait de 50% le risque de cancer du côlon, un bénéfice - supposé lié à l’accélération du transit – qui diminue dès que l’on cesse tout exercice! Deux autres études américaines semblent démontrer que la sédentarité augmente le risque de cancer du sein. Une à trois heures d’exercice physique par semaine le réduiraient d’un tiers, en agissant sur les hormones et en diminuant les graisses.